Unable to open RSS Feed http://www.scoop.it/t/intelligence-economique-eco-technologies/rss.xml, exiting Accueil

Wasser Berlin International 2015 : du 24 au 27 mars 2015 à Berlin, Allemagne

Le 10 février 2015

Wasser Berlin International 2015 est le salon professionnel des métiers de l'eau :

- Un salon biennal dédié à la gestion de l’eau
- 36 000 m² d’exposition
- Plus de 22 000 visiteurs professionnels
- Plus de 600 exposants : 36 pays représentés
La 2ème édition du salon NO DIG BERLIN, dédié à la technologie novatrice sans tranchée

    Lire la suite

    IFAT INDIA 2015 - du 13 au 15 octobre 2015

    Le 10 février 2015

    13 octo 2015

    Salon des industries de l'environnement, de la gestion et traitement de l'eau, du recyclage, des économies d'énergie…

      Lire la suite

      Adhérez au cd2e!

      Problèmes de pollution causé par le sel de voirie au Québec

      Le 10 février 2015 par Jordan Ardenoy

      De par leur faible coût et leur grande efficacité, les sels de voirie sont depuis longtemps utilisés dans le cadre de l’entretien hivernal des voies publiques et privées. Considérant le développement du réseau routier et les quantités croissantes de sels épandus, les gouvernements fédéraux et provinciaux sont de plus en plus préoccupés par les conséquences que cette formule pourrait avoir auprès d’une société de développement durable. Utilisés d’abord dans le but de maintenir la circulation des personnes et des biens en toute sécurité, de nombreuses études ont démontré les effets néfastes des sels de voirie sur l’environnement, les infrastructures routières ainsi que sur la santé des citoyens.

        Lire la suite

        Tragédie ferroviaire à Lac-Mégantic, Québec

        Le 10 février 2015 par Jordan Ardenoy

        Rappel des faits :
        Le 6 juillet 2013, un train de 72 wagons de pétrole brut a déraillé dans le centre-ville de la Ville de Lac-Mégantic.

          Lire la suite

          Le Brésil en pleine crise… électrique

          Le 10 février 2015 par Hugo Crebassa

          Deux semaines après le blackout qui a laissé trois régions brésiliennes sans électricité, du fait des très faibles précipitations et du rendement limité des usines hydroélectriques, le Comité de surveillance du secteur électrique (CMSE) a augmenté le risque de coupure électrique de 4,9% à 7,3%. Cet indice dépasse le seuil fixé à 5% par le Conseil National de Politique Energétique (CNPE). Et même en considérant que les centrales thermiques, ayant habituellement une activité saisonnière, fonctionnent à plein régime en 2015, le risque d’insuffisance de la fourniture ne serait rabaissé qu’à 6,1%.

            Lire la suite

            Vu ailleurs